situations de handicap: partageons les points de vue de l'usager et du concepteur
Header

Le  ministre de la culture intervient

A la question d’un parlementaire (M. Michel Hunault) sur l’accessibilité des musées pour les personnes handicapées, le ministre de la culture a répondu le 25 octobre 2011 qu’une politique allant en ce sens et « favorisant en particulier l’accueil des personnes à mobilité réduite, a été très fortement développée depuis 25 ans  .par l’introduction de dispositifs spécifiques (rampes, ascenseurs, prêt de fauteuils roulant, toilettes accessibles, etc.)».

La plupart des établissement labellisés par l’association tourisme et handicap

Il précise que depuis 2002, cet engagement s’est traduit par l’obtention et le renouvellement du label « handicap moteur », par l’association « tourisme & handicap », agréée par le ministère chargé du tourisme, pour la plupart de ces établissements (musée du Louvre, musée d’Orsay, Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, Cité des sciences et de l’industrie, etc.).

Du diagnostic à la planification budgétaire

Il indique également que « depuis 2008, la totalité des musées nationaux ont engagé des diagnostics d’accessibilité, afin d’établir un état des lieux et une hiérarchisation des travaux de mise en conformité, nécessaire pour planifier une programmation budgétaire suffisante, afin de rendre tous ces établissements accessibles à tous ».
Enfin il rappelle la gratuité d’accès aux collections permanentes des musées nationaux proposée aux personnes titulaires d’une carte d’invalidité et, le cas échéant, à leur accompagnateur.